Actu jeux vidéo, Indie games

Tomb Raider : The Dagger Of Xian. Remake sur Unreal Engine 4 par un français !

Depuis l’ouverture au grand public des moteurs de jeux vidéo, on voit fleurir beaucoup de chefs-d’oeuvre conçu de bout en bout par une seule et même personne. On se souvient du succès américain d’Undertale ou encore de la série japonaise des Touhou Project. Mais en France aussi on sait envoyer du waaw !

Avec Unreal Engine 4 sous le bras saupoudré d’un soupçon de talent, de courage et d’acharnement, Nicobass nous vend du rêve depuis plus d’un an déjà. En effet, ce jeune modeur français (soyons fier) prépare un remake complet du célèbre Tomb Raider II et poste couramment son avancée sur sa chaîne YouTube.

Ce projet se nomme  Tomb Raider : The Dagger Of Xian et ne se contente pas d’être un simple copié/collé de l’original puisque le level design a été repensé pour mieux s’adapter au gameplay et s’affranchir des limitations techniques des années 90. Il garde néanmoins la progression globale de chaque niveau et la direction artistique de l’époque, mais avec la qualité graphique époustouflante que nous permet de modéliser l’UE4.

La qualité de la lumière et des textures est impressionnante.

Les nostalgiques de la série attendent la sortie d’une démo téléchargeable avec impatience, pour le moment rien de tel n’est annoncé sur sa chaîne.

 

André Ferreira (commentaire YouTube)
Finally the Lara we all love is back

Dans cet interview donné par Tomb Raider Source, on apprend que Nicobass utilise essentiellement BluePrint, le système de visual scripting de l’UE4 pour coder plutôt qu’un vrai langage de programmation. Cela lui permet de gagner du temps et d’avoir un jeu sans bug bien qu’il ne soit pas programmeur de profession. Auparavant connu pour faire d’excellents renders 3D , la spécialité du jeune homme c’est plutôt la modélisation 3D, voici les softs qu’il utilise :

Principalement ZBrush pour la sculpture. 3ds Max pour la modélisation, les UVs et le skinning. Quixel pour les textures, couplé avec Photoshop évidemment. MotionBuilder pour les animations.

La plupart des logiciels est pro et payante, ceci dit des alternatives gratuites existent (et les cracks aussi…hum hum !) ne perdez pas espoirs.

Les cinématiques seront refaits à l’indentique.

La bonne nouvelle c’est que Square Enix, actuel détenteur des droits d’auteur de la licence, ne compte pas poursuivre le passioné. Il peut donc continuer sereinement sa quête ardue, et on lui souhaite de réussir ! En attendant la sortie du jeu, je vous invite à suivre le développement sur son site officiel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s